Archives

Projet d’uniforme pour les pensionnaires, directorat de Joseph-Benoît Suvée (1792-1807).

CONSULTATION

Les archives de l’Académie de France à Rome sont en partie consultables en ligne

Les archives anciennes sont librement communicables.

Les archives plus récentes sont soumises aux délais de communicabilité (Code du patrimoine, art. 213-1 à 8).

La reproduction des pièces d’archives est soumise à la réglementation française sur les droits d’auteur.

Pour toute information, nous vous invitons à adresser votre demande à [email protected]


Référente Archives
Patrizia Celli
[email protected]

L’Académie de France à Rome – Villa Médicis conserve en ses murs une partie des documents produits dans le cadre de ses activités.

La plupart des pièces d’archives produites par l’Académie avant son installation à la Villa Médicis ont été détruites dans le sac du palais Mancini en 1793 lors des émeutes anti-françaises. Les quelques documents sauvés sont aujourd’hui conservés aux Archives nationales.

Les archives publiques qui retracent l’histoire de l’institution après 1793 et jusqu’au 1961 sont organisées par directorats. À compter du directorat de Balthus, le classement des documents repose sur les missions confiées par décrets successifs à l’Académie de France à Rome (mission Colbert, mission Malraux, mission Patrimoine).

Les fonds d’archives comprennent la correspondance des directeurs, la gestion financière de l’institution, le suivi des bâtiments et des jardins, les expositions et autres manifestations culturelles, ainsi que la description des travaux des pensionnaires. Les fonds sont de toute nature : manuscrits, photographies, plans et données numériques.

Depuis 2015, l’Académie de France à Rome a entrepris un versement de ses archives historiques aux Archives nationales afin d’assurer la pérennité des documents.

Des campagnes de numérisation permettent d’accéder en ligne au contenu des pièces d’archives. Les instruments de recherche qui décrivent les fonds versés sont également disponibles.